WORKSHOP 

Freelance & Finance

Deviens un indépendant avec la sécurité financière d'un salarié

  • Comment ne plus te sentir oppressé par tes comptes pour dépenser sans culpabiliser
  • Conçois ton système sur-mesure pour ne pas se laisse pas surprendre par des coûts qui pourraient mettre fin à ton projet
  • Mets en place la méthode "pain de mie" pour ne plus faire passer tes projets importants au second plan
  • Détermine ta rentabilité pour ne pas perdre de l'argent quand tu travailles

La formation a été tournée en live en plus d'être construire avec les participants

Pour nous assurer de répondre aux questions posées par les futurs freelances et les indépendants installés

Des outils pour passer à la pratique

Workbook, Tableaux de calcul & Quiz

pour une expérience ludique et passer à l'action

On croit très fort que les projets construits avec coeur sont souvent les meilleurs et ceux qui ont le plus d'impact.

Un projet réalisé part dépit et frustration, se fait dans la douleur. 


On a découvert cette réalité aussi bien en agence qu'en indépendant.


Mais, il peut être difficile de réaliser des projets avec coeur quand le stress financier nous tient.


Alors, parlons d’argent. 

De flouze. De thune. De pépettes. 

Pour certains, c’est presque vulgaire d’en parler...

Pour d’autres, c’est un sentiment de stress et d’oppression qui les envahit.

Pour certains, c’est une envie profonde d’en avoir plus et de se sentir frustré de le voir s’envoler.

Alors que pour d’autres, ce n’est qu’un simple outil.

L'argent est le plus gros frein des (futurs) freelances pour réaliser leurs projets.

Parce que se lancer en indépendant est contraire à ce que l'on a appris sur les bancs de l'école.

Parce que la peur de manquer d'argent est un sentiment très puissant qui réveille nos pulsions de survie.

Et face à la peur, on fuit.

On nous promet la sécurité de l’emploi.

Et cette sécurité peut être si confortable que l’on s’imagine qu’en dehors de ce mode de vie, il n’y a pas d’autres options.

Ma première préoccupation quand j’ai décidé de me lancer à mon compte était de savoir si j’aurais tous les mois les mêmes revenus et les mêmes capacités à payer mes factures. Parce que ces factures, elles sont mensuelles.

Et tu ne peux pas te permettre d’avoir des clients qui te paient à 90 jours. Voire pas du tout.

Lors de mes premières missions en freelance, j’ai un client qui m’a laissé une ardoise de 3000 euros. Ça m'a traumatisé... (ça représentait 10 mois de mon budget étudiant !).

Mais, si tu ne te sens pas bien dans ton job en salarié, la sécurité de l’emploi ne t’empêchera pas le burn-out.

C’est ce qui est arrivé à Mumu.

Elle avait une cage dorée, chauffée, tout confort.

Mais Mumu avait la peur au ventre de manquer d’argent si elle se lançait à son compte.

Elle était tiraillée par cette peur et ce mal-être au travail.

C’est normal de se réveiller la nuit en se demandant si on aura assez d’argent pour tout payer une fois lancé.

Et une fois lancé, si on n'a pas mis en place une sécurité financière solide, tu te réveilles avec une boule au ventre. 

À un moment donné, j'ai perdu le contrôle de ma sécurité financière.

Je me suis retrouvée avec un compte en mode alerte rouge pendant plusieurs mois.

Ça m'a pourri la vie. 

 Je n’avais plus de latitude pour réaliser mes projets. Mon cerveau était en alerte constante, avec un poids sur l’estomac, qui s’atténuait à chaque remboursement.

Mais je savais que ma situation était risquée, le moindre grain de sable pouvait tout mettre par terre.

Comment j'ai fait pour en arriver là ?

J'ai perdu le contrôle du navire.

La peur m'a fait oublier les bases d'une entreprise saine. 

La peur m'a poussé à faire l'autruche.

Et surtout, je n'avais pas mis en place des mécanismes simples qui me permettrait de prendre les bonnes décisions.

Ne pas voir clair dans ses finances est une source d'angoisse et d'erreurs en cascades

Alors, j’ai décidé d’arrêter de mettre ma tête dans le sable et de prendre le taureau de mes finances pro par les cornes.

Si je voulais pouvoir choisir des clients que j’aimais, il fallait que je sois sereine financièrement

Si je voulais lancer des projets qui comptaient vraiment pour moi, il fallait que j’obtienne une vraie sécurité financière.

Si je voulais pouvoir investir dans du matériel ou un outil pour développer mon entreprise, il me fallait être à l’aise financièrement.

Si je voulais arrêter de culpabiliser à chaque fois que je voulais faire plaisir, il fallait que mon activité soit rentable.

Et je me suis aperçue que je n’avais pas d’éducation financière et de gestion d’entreprise.

À l’école, on n’apprend pas aux futurs adultes les bases de la gestion financière.

Pour quoi faire ?

Puisque l’objectif est de former des employés.

Pas des indépendants.

Résultat : on déteste parler d'argent, on fait l'autruche, on perd des milliers d'euros parce qu'on ne sait pas comment le gérer efficacement... 

Lorsque tu es indépendant, tu deviens responsable.

Pour beaucoup, responsabilité rime avec boulet accroché au pied.

Mais ta responsabilité, tu peux la transformer en un atout pour ta liberté.

Tu deviens le capitaine du bateau.

C’est donc toi qui définis l’itinéraire et la destination.

La contre-partie : c’est toi qui es responsable du bateau (pas ton boss, ni l'État, et encore moins tes clients).

Et même si tu as peur des tempêtes, tu n’es pas obligé de te fier juste aux étoiles pour naviguer.

Tu peux anticiper les situations, vérifier la météo, t’équiper de balises d’alerte.

Adapte ton itinéraire à ton niveau de témérité.

Pas besoin d’être le capitaine du Titanic, quand tu peux commencer par la traversée d’un étang en paddle.

Et quand on est le capitaine du navire, on peut reprendre le contrôle de sa sécurité financière pour atteindre les projets qui comptent (et ne pas se laisser couler par la houle).

Grâce à une gestion financière saine, tu peux mettre tes projets en oeuvre sans culpabiliser

Alors, après avoir essuyé les pots cassés, j'ai décidé de devenir le capitaine de mon bateau et de ne plus me laisser balloter par la houle.

J'ai mis en place des actions simples pour m'aider à chaque étape.

Parce que je savais que sinon je ne le ferai pas (#PhobieAdministrative).

Et j'ai découvert que la compta pouvait être très cool, quand tu y vois clair.

Tu peux faire parler tes chiffres pour prendre des décisions qui te font grandir, toi et ton entreprise. 

Et en redressant la barre, en développant mes méthodes, j’ai gagné en sérénité et en assurance pour travailler sur les projets que je voulais uniquement.

Et lorsque nous nous sommes associées avec Mumu, nous avons renforcé nos méthodes pour développer la sécurité financière de notre entreprise.



Pour t’éviter de perdre du temps, de l’argent et gagner en sérénité, nous allons te partager notre expérience pendant un Workshop de 2h.

Pendant ce workshop, nous allons t’emmener dans nos coulisses pour te montrer les méthodes que nous avons mises au point.

Il y a des choses simples à mettre en place qui permettent de passer de la zone rouge à la zone verte.

Participe au Workshop

💸 Construire sa sécurité financière en freelance


Au Au programme 

  • Les indicateurs de bonne santé de ton entreprise et les éléments qu’il faut regarder droit dans les yeux pour être serein.
  • Détecte les préjugés qui empêchent d’être à l’aise avec l’argent pour travailler dessus et te sentir plus libre
  • Les points sur lesquels on est très attentives pour éviter une catastrophe dans l’entreprise
  • La méthode "pain de mie" pour avoir toujours un coup d’avance sur tes finances et te sentir à l’aise
  • La formule "escalier" pour avoir une boussole sur tes capacités à investir et dépenser
  • Notre formule de rentabilité pour un projet
  • L’élément le plus important pour ne pas te sentir coincé (et ne pas couler)
  • Les étapes pour te sentir plus léger face à l’argent et gagner en liberté d’esprit

Ce qui t'attend avec ce workshop

🎥 

3 modules et 7 vidéos de formation 


💪 

Des exercices

pour passer de la théorie à la pratique

🖖 

Communauté privée

Dans laquelle tu pourras tu pourras collaborer avec d'autres créatifs et (futurs) indépendants

Qui sommes-nous ?

Nous avons fait un voyage de plus de 14 mois autour du monde.

Notre port d’attache est Montréal, lorsque nous ne sommes pas sur les routes.

Nous partageons avec toi la conversion de notre bus jaune pour en faire un studio de création, un cinébus et un espace de vie.

En parallèle, nous avons lancé le projet Les petits aventuriers  pour apporter du contenu éducatif pour les 6-12 ans en ligne.

Dans le cadre de ce projet, nous avons été primées aux Pouces d’or 2017, sélectionnées pour le Frames Festival 2018 et invitées à une table ronde sur la vulgarisation pour les plus jeune avec France TV éducation, YouTube Kids et Phosphore en 2019.

Nous avons lancé Voyage en roue libre, qui compte aujourd’hui une communauté de plus de 27 000 abonnés, et nous avons plus de 1,8 millions de vues sur YouTube.

Clem
(Clémence Perrin)

Je suis directrice de création et designer graphique. Je suis diplômée de l’école d’Art Maryse Eloy avec un master en communication visuelle (2010).

J’ai réalisé mes premières missions en freelance, il y a plus de 10 ans, avant même de finir mes études.

Entre mes contrats en agence et en freelance, j’ai travaillé sur des projets pour le Cirque du Soleil, l’Aéroport de Montréal, le CNRS, l’Assemblée Nationale du Québec, la boutique Michael Jackson, Flint, Sans A_…

Je travaille 90% de mon temps pour des clients à plus de 6000 km de moi.

Et surtout pour des clients qui ont les mêmes valeurs que moi (et qui changent le monde !).

Mumu
(Muriel Quipourt)

J’ai vécu en Inde pendant un an, parcouru l’Asie du Sud-est pendant 6 mois, étudié en Malaisie puis au Québec.

Je suis diplômée de l’école de commerce (ESC)d’Amiens. J’ai également un MBA obtenu à L’université Laval de Québec.

J’ai 10 ans d’expérience dans la création de partenariats avec les grands évènements culturels et sportifs de Montréal : Osheaga, IglooFest, le concert de U2, la Coupe Rogers etc.

Depuis, j’ai rejoint Clem dans l’aventure freelance, en vidéo, photo, blogging, accompagnement, rédaction de contrats et gestion de projets.

 Tu nous as peut-être croisées sur :

1280px-France_Ô_-_logo_2018
pvtistes - logo

+ 1,9 million de vues
20,5 K abonnés

+ 5 K abonnés
sur Instagram

Le podcast
des créateurs nomades
+ de 37 000 écoutes

+ de 550 élèves
dans nos formations

L'avis des membres de nos autres formations

" [Depuis le début de la formation], il y a beaucoup de choses qui ont bougé, [...] Depuis que je suis revenue en France, ça m'a permis de rencontrer les gens, pour les rendez-vous mariages. Donc ça, c'était super important. Et ça a fonctionné. C'est des contrats qui ont été signés par la suite donc, c'est cool. "

Anne-Claire Josso.
Photographe et membre du Campus

" Sans le campus, je n'aurais pas osé m'orienter dans cette nouvelle voie professionnelle, l'embrasser complètement et me dire : "Ok, je peux le faire, ce n'est pas que les autres, c'est un de mes rêves, je peux y aller et puis du coup tout mettre en place". Tout faire pour que normalement dans 3 semaines, je pars au Burkina pour mon premier photo-reportage. "

Flora Elie, photographe

Note : C'est fait depuis ! Maintenant Flora est rendue en Egypte !

Si tu as atterri sur les filles qui ont réalisé cette formation, ça veut dire que tu recherches l’excellence, que tu cherches à sortir du lot et clairement elles peuvent t’apporter tout ça.

[...]Donc vraiment, je te dirais qu’il ne faut pas hésiter à savoir investir en soi parce que ça reste un investissement ça veut dire que tu auras un retour sur ton investissement et il sera positif.

Marjolaine Tassin | @yesmarge 

Graphiste d'hôte et membre du Campus des Créateurs Nomades

" La rencontre de Clem et Mumu, ça a été hyper important parce qu'elles sont toujours de bons conseils. Elles suivent les cours, si tu as un problème sur un exercice, elles peuvent te donner leur avis. Si tu rencontres un client, pareil, et c'est des encouragements... C'est vraiment un environnement ultra-dynamique et hyper encourageant.

Et puis, il n'y a pas de jugement, c'est toujours dans la bienveillance... 

Je trouve que cet environnement là est hyper stimulant pour n'importe qui à envie d'avancer dans ses projets. "

Floriane, rédactrice web et créatrice du podcast Prends ton Baluchon.

"Je n'avais pas l'impression d'évoluer, j'avais l'impression de stagner et grâce aux conseils de Clem et Mumu et aux conseils du Campus, j'ai pu continuer à avancer et à toujours continuer sur mon projet. Sinon, je ne continuerais pas à le faire ! J'aurais tout arrêté !"


Antoine Valée, Vidéaste, Wasascope

[Grâce à la formation] J’ai commencé à démarcher des structures.

Et ce que ça m’apporte aussi — et je pense que ça va continuer à m’apporter —  c’est un ensemble de méthode d’astuces, d’idées à expérimenter, d’outils que ce soit en communication, en organisation, ou dans le domaine purement création.

C’est voilà, c’est un vivier de choses dans lequel je peux aller puiser.

Élodie, consultante en développement local 

À qui s'adresse ce workshop?

  • Aux salariés qui souhaitent passer le cap de l'indépendance mais qui ont peur de l'incertitude financière
  • Aux indépendants qui ne se sentent pas en sécurité financièrement
  • Aux freelances qui veulent gagner en sérénité et développer leurs projets 

Ne t'inscris pas....

  • Si tu veux des conseils fiscaux personnalisés  (nous n'avons pas le droit de t'en donner)
  • Si tu veux une formation sur les NFT, cryptos etc. 
  • Si tu es à découvert et que tu n'as pas les moyens de t'offrir ce workshop
  • Si tu veux une solution miracle pour effacer tes dettes
1 Workshop en ligne

Construire ta sécurité financière en freelance

197€

+ taxes applicables pour les résidents du Canada

  • Accès aux 3 modules en illimité
  • Workbook et exercices pour passer à la pratique
  • Rejoins l'espace collab' de la communauté "Créateurs Nomades"

Questions / Réponses

Comment se déroule l’inscription ?

Une fois que tu auras passé commande, tu recevras un email de confirmation, ta facture et tes accès à ton espace membre et à la formation.

Tu pourras accéder dans les minutes qui suivent à l’espace collab’ de la communauté des Créateurs Nomades.


Est-ce que le Workshop est admissible au CPF ?

Non. Nous sommes une entreprise canadienne et s’inscrire au CPF engendre trop de complexité. On préfère se concentrer sur l’accompagnement de nos élèves que de gérer l’administration française à distance.


Et si je vis en France, en Inde, au Québec, sur la lune, est-ce que ça marche pour moi ?

Nous allons te présenter les méthodes que l’on applique dans notre entreprise. Ce sont des concepts qui s’appliquent de manière générale.

Mais nous ne pourrons pas te conseiller fiscalement ou de manière comptable sur ton propre cas.

Tu peux suivre le live, pour absorber les concepts et ensuite discuter avec un expert-comptable ou un fiscaliste qui pourra t’aiguiller selon tes besoins particuliers.


Et si je ne suis pas encore indépendant ?

Le Workshop te donnera les réflexes à adopter pour préparer le grand saut avec plus de sérénité. Tu pourras préparer ta transition avec un objectif clair (et ne plus la repousser par peur de manquer).


Et si je suis déjà freelance ?

Tu pourras mettre en place les concepts vus pendant le workshop dès le lendemain matin.



Tu as d'autres questions ?

Contacte-nous sur Instagram

 ou par email : clemetmumu@voyage-en-roue-libre.com


Mentions légales | CGV | Créateurs Nomades ®

Copyright 2020 - Voyage en roue libre

>